Dans le cadre des vitrages à Haut Rendement, l'air est souvent remplacé par de l'argon. Les différentes mesures acoustiques réalisées en laboratoire ont montré que l'influence de l'argon est faible, même si dans certains cas il participe à des améliorations marginales.