Ce phénomène se produit la nuit ou à l'aube sur des doubles vitrages à haute performance thermique et ce, essentiellement par nuit sans nuage et sans vent. Dans ces conditions, sous l'effet du rayonnement important vers la voûte céleste et des faibles pertes thermiques à travers le vitrage, la température du vitrage peut descendre sous la température extérieure d'apparition de la condensation. Celle-ci se manifestera d'abord au centre du vitrage, mais peut s'étendre à toute la surface. En conclusion, la condensation sur la face extérieure d'un double vitrage est un phénomène qu'il n'est jamais possible de supprimer totalement. Ce phénomène ne se produit que dans certaines conditions particulières et constitue une preuve des performances d'isolation du vitrage.