Étape 2: Améliorer

Déchets et calcin

waste-culletDéchets: La politique de Saint-Gobain Glass en matière de déchets est axée sur la recherche et le développement de tous les moyens de valorisation des déchets locaux afin de réduire les quantités enfouies et d’atteindre l’objectif de la Charte Saint-Gobain, à savoir « zéro déchet non valorisé ».
Dans les usines de Saint-Gobain Glass, les résidus de la fabrication du verre ne sont pas considérés comme des déchets mais comme des matières premières secondaires et sont triés et manipulés avec le plus grand soin. La plupart sont recyclés en interne sous la forme de calcin.

CulletCalcin: Il existe trois types de calcin qui se distinguent par leur origine:
  • le calcin interne : bris de verre issu du verre de fabrication, réintroduit dans le processus d'origine
  • le calcin de  « pré-consommation  »: bris de verre généré par sa transformation, avant création du produit fini.
  • le calcin de  « post-consommation »:bris de verre arrivé en phase de mise au rebut (après rénovation ou démolition), après collecte, tri et traitement.
À l’heure actuelle, 30 % du poids total d’une feuille de verre fabriquée par Saint-Gobain Glass provient de calcin interne recyclé et de calcin de « pré-consommation».
Plus de 1 500 000 tonnes de calcin sont fondues chaque année dans 36 fours, avec à la clé :
Cullet
  • une consommation de matières premières (ressources naturelles) réduite de 1 800 000 tonnes
  • Une diminution d'au moins 375 000 tonnes de CO2 rejetés, soit une limitation significative de l'effet de serre dû aux émissions de gaz correspondants
Si la limite technique de la proportion de calcin intervenant dans la fabrication du verre n’a pas encore été atteinte, cette question dépasse notre métier. Il existe incontestablement un débouché commercial pour peu que la collecte et le traitement soient mis en place pour récupérer le verre sur les chantiers de démolition, le traiter et le recycler dans des fours verriers.
  © Saint-Gobain Glass