Étape 2: Améliorer

Pollution de l'air

Air PollutionL’objectif est de réduire progressivement les émissions dans l’air qui proviennent pour l’essentiel des fours verriers.

Les mesures de base (optimisation de la combustion et/ou du mélange vitrifiable) sont une priorité pour Saint-Gobain Glass. Grâce à la mise en œuvre de ces mesures, les émissions directes d’oxydes d’azote (NOx) produites par la fusion d’une tonne de verre SGG PLANILUX ont diminué de 28 % dans le monde,  entre 2007 et 2010.  

De plus, des systèmes de traitement des gaz émis par les cheminées d’usine ont été installés pour réduire les émissions de poussière, d’oxydes de soufre (SOx), de métaux lourds et de gaz acides (HF et HCl). Huit nouveaux systèmes de filtration des gaz ont été mis en place depuis 2007, faisant passer le nombre de sites équipés à 19 en 2010. La quantité de poussière émise lors de la fusion d’une tonne de verre a ainsi baissé de 40 % en 2011 par rapport à 2007, dans le monde entier.

En 2012, tous les fours de float de Saint-Gobain Glass en Europe seront équipés de systèmes de filtration permettant de réduire la poussière contenue dans les gaz émis. Dans le monde entier, 80 % des fours seront équipés de ce système.

Le procédé de fabrication du verre n’émet pas de composés organiques volatils (COV) en raison des très hautes températures des fours de fusion. En revanche, la fabrication de miroirs ou de verre laqué peut entraîner des émissions de COV en raison des solvants contenus dans la peinture (laque). 95 % des usines produisant des miroirs et du verre laqué sont équipés de systèmes à oxydation thermique qui font chuter les émissions de COV. Les sites qui ne sont pas encore équipés le seront d’ici 2014.

  © Saint-Gobain Glass